Menu

CALCULER LES FLECHES A LONG TERME DANS LES DALLES NERVUREES

Date: 
Lundi, 26 Novembre, 2018
Région: 
International

Les dalles nervurées sont des éléments communs dans les bâtiments de nos jours. Ce système est largement utilisé dans les bâtiments à plusieurs étages pour lesquels la poutre et la dalle sont coulées en même temps. Des critères spécifiques doivent être considérés pour le calcul de la rigidité d’un tel système. 

Avec SCIA Engineer 18.1, vous pouvez utilisez une nouvelle méthode pour considérer l’effet des nervures dans le calcul de la rigidité finale de la section générée basée sur la connexion dalle-poutre. Cette méthode peut être désactivée dans les paramètres, vous donnant ainsi la possibilité de comparer les résultats avec l’effet de la nervure prise en compte et lorsque celle-ci est négligée. 

 

UNE NOUVELLE METHODE POUR LE CALCUL DE LA FLECHE A LONG TERME DES DALLES NERVUREES

Dans la version 18.1, vous pouvez introduire une poutre comme nervure sur une dalle. Le logiciel calculera alors lui-même la rigidité précise pour la nervure et la dalle séparément. Aussi, vous aurez le calcul de la flèche totale ainsi que de la flèche due au fluage. 

Le calcul des flèches à long terme tient compte de la rigidité de la section finale (poutre + partie de dalle) avec les efforts internes recalculés au centre de gravité de cette section.

 

METHODE DE CALCUL

PREMIER SCENARIO : NERVURE NON PRISE EN COMPTE

Si l’effet de la nervure n’est pas considéré, la flèche est calculée séparément pour la poutre (un élément avec une excentricité) et pour la dalle. Les hypothèses suivantes s’appliquent pour le calcul de la flèche de la poutre :

  • Seule la section (de la nervure) définie dans la propriété « nervure » est prise en compte. 
  • Les efforts internes au centre de gravité de la section de la nervure est utilisée. 
  • Seules les armatures longitudinales dans la section de la nervure est considérée.

Pour le calcul de la flèche de la dalle, les hypothèses suivantes s’appliquent :

  • Les efforts au centre de chaque élément fini sont utilisés. 
  • Le ferraillage considéré est égal à la somme des armatures définies dans la dalle (treillis 2D, barres libres) et des armatures transformées de la semelle de section de la poutre finale.

SCIA Engineer: Determining long term deflections in slabs with ribs

 

DEUXIEME SCENARIO : NERVURE PRISE EN COMPTE

Si les nervures sont considérées, la flèche est calculée pour la section équivalente.

La section finale de la nervure est divisée en deux ou trois entités (pour une nervure alignée au centre de la dalle). L’équilibre pour l’état limite de service est calculé pour la section finale entière, mais les caractéristiques de section et la rigidité sont calculés seulement pour l’entité sélectionnée.

SCIA Engineer: Determining long term deflections in slabs with ribs

SCIA Engineer

 

CONCLUSION

Plusieurs avantages ressortent de l’approche qui prend en compte l’effet de la nervure (second scénario) :

  1. Transfert des armatures à l’intérieur de la semelle en une armature standard à l’intérieur de la dalle pour le calcul de la rigidité de la dalle. 
  2. La nouvelle solution considère les effets suivants pour le calcul de la rigidité de la section équivalente :
    o    La hauteur de la zone comprimée est calculée pour la combinaison quasi-permanente (valeur Xs).
    o    La contrainte maximale en traction dans une entité dalle de la section finale est calculée pour la combinaison caractéristique (efforts de fissuration, avec traction). 
    o    La contrainte maximale en traction dans les armatures dans toute la section est calculée pour la combinaison quasi-permanente (efforts de rigidité, sans traction). 
    o    Le coefficient de distribution pour toute la section est calculée pour la combinaison quasi-permanente.
  3. La rigidité des treillis 2D dans la largeur efficace est prise en compte pour les configurations à plusieurs nervures.

Pour illustrer ces avantages, considérons un exemple simple avec une nervure. L’image ci-dessous compare les deux calculs. A gauche, une partie de la dalle est modélisée par une simple poutre en Té (avec une largeur de semelle d’un mètre) et calculé comme élément barre. À droite, le modèle est calculé en utilisant le deuxième scénario décrit précédemment. Il est composé d’une plaque d’un mètre de large et d’une poutre connectée comme nervure à la dalle. Les deux modèles donnent des résultats très proches.

SCIA Engineer: Determining long term deflections in slabs with ribs

 

Visitez l’aide de SCIA Engineer pour connaître tous les détails et la base théorique pour le calcul des flèches à long terme.

Demandez une version d'évaluation !

Determining long term deflections in slabs with ribs