Menu

Crématorium - Welkenraedt, Belgique

Fin de la construction: 
mar-2012
Logiciel: 

Surfaces: 3.000 m²
Hauteur: 15 m

Description​

L’intercommunale du C.F.R. qui gère l’unique crématorium de la région liégeoise a décidé de construire un second centre funéraire. Celui-ci, nommé « Centre Funéraire de l’Est » en raison de sa position géographique dans le pays, sera composé de deux bâtiments comprenant 3 nouveaux fours modernes situés en sous-sol, deux salles de réception modulables pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes, un restaurant et des locaux administratifs. La surface au sol du bâtiment est de 3.000 m². Cet ouvrage, situé sur les hauteurs de Welkenraedt, s’intègre remarquablement dans son habitat naturel grâce à sa toiture verte multi-facette couvrant l’ensemble de l’ouvrage. Cette toiture est une fidèle représentation de la topographie du terrain naturel situé à l’emplacement de la construction.

Modélisation

Le souhait de l’Architecte Daniel Dethier est de créer un ouvrage massif et durable dans le temps. Les parois sont composées d’un voile extérieur en béton armé dont l’épaisseur est de 20 cm, d’une âme isolante en cellulose dont l’épaisseur est de 30 cm, d’un voile intérieur en béton armé dont l’épaisseur est de 12 cm. Le visiteur est confronté en permanence à du béton, blanc à l’extérieure et peint à l’intérieur. Cet ouvrage en béton possède certains nœuds très compliqués dont le logiciel de calcul a permis de faciliter l’évaluation des efforts.
Scia Engineer s’est même avéré incontournable pour le design de la toiture multi-facette et son interface avec la structure en béton. Cette toiture couvre l’ensemble des deux bâtiments. Elle est réalisée en lamellé collé et comprend des poutres principales, de 90 cm de hauteur, définissant les facettes de la toiture, et des poutres secondaires de 60 cm de hauteur. Ces poutres secondaires supportent la toiture verte et le faux plafond en panneaux douglas.
L’utilisation du module 3D à permis, outre de calculer les profils en lamellés collés, de connaitre les réactions exactes de cette toitures sur la structure en béton.
L’impact de cette couverture a été un point très sensible dans l’étude puisque ses différents pans inclinés créent des efforts horizontaux qui peuvent être très importants selon la méthode et l’orientation du contreventement choisi ; la détermination de ceux-ci, en tenant compte également des contraintes architecturales, a été fortement facilité pour la modélisation entière de la structure.

Conclusion

Le logiciel Scia Engineer permet à l’aide de son module 3D de calculer aisément des structures dont la complexité géométrique rendrait pratiquement impossible l’évaluation réaliste des efforts de la structure. Cette facilité d’utilisation du logiciel ainsi que la fiabilité des résultats fournis font du logiciel Scia Engineer un outil efficace.