Menu

Passerelle “Vluchthaven” - Amsterdam, Pays-Bas

Fin de la construction: 
oct-2012
Logiciel: 
Pays: 
Netherlands

Programme

Etude architecturale et de stabilité

 

Concept

La conception de la passerelle Vluchthaven  réalise un objet qui se distingue par son élégance  et son originalité. A la différence de l'ingénierie classique, notre idée était de limiter la hiérarchie des éléments en fusionnant plusieurs fonctions en une seule. Le pont Vluchthaven est un exemple de conception intégrale : le pont, les traverses, la poutre principale et les finitions se confondent en un seul élément. Le pont est conçu comme une seule plaque courbe et découpée.
Inspirée par le mouvement élégant de l'aile d'un héron en vol, la plaque est légèrement torsadée autour de son axe qui représente l'épine dorsale du pont. Par conséquent, la forme du pont évolue : la coupe transversale à mi-portée est concave tandis que le contraire se produit au-dessus des appuis avec la section transversale convexe. De cette façon, la hauteur constructive nécessaire est obtenue sur les appuis. Cela donne au pont Vluchthaven sa forme de vague, certes modeste, mais suffisante pour fournir une expérience visuelle et rythmique.

La forme d'onde légère du pont, se référant aux ondes légères du lac IJ, est utilisée de façon optimale du point de vue structurel et se poursuit dans la conception de la rampe. Il s'agit d'une série d'éléments verticaux suivant la vague. L'absence de lignes horizontales dans la rampe, accentue en outre la forme du tablier de pont. Cela donne à l'ensemble du pont un rythme calme et modéré. Des lampes LED sont intégrées dans la rambarde.

La partie mobile du pont a été conçue d'un seul tenant avec le pont. Bien que fermée, elle est à peine visible.

Analyse structurelle

Scia Engineer a été utilisé pour créer un modèle d'analyse de l'ensemble du pont à partir de plaques 3D. Il y a principalement sept types d'éléments différents qui peuvent être distingués dans le modèle:

  1. Le côté, comme plaques 3D
  2. Les plaques de coin courbes, comme plaques 3D
  3. Les plaques légèrement courbées pour la plate-forme, comme plaques 3D 
  4. Les raidisseurs en U au dessus des culées, comme plaques 2D
  5. Les raidisseurs plars en dessous de la plate-forme, comme plaques 2D
  6. Les structures d’appui en béton comme poutres
  7. Les appuis avec les raideurs des fondations sur pieux présents

Grâce à l'utilisation de la fonctionnalité d’ ‘import DXF / DWG’, les lignes de contour de la géométrie 3D ont été récupérés. En traçant les lignes et les nœuds importés, les plaques courbes ont été générées dans le modèle.
En utilisant un outil XML personnalisé, nous avons modélisé les 98 cas de charges de trafic.
La forme spécifique des raidisseurs au-dessus des culées peut être modélisée à l'aide de la fonction ‘découpe’. Aussi les raidisseurs plats au suivent la géométrie déterminée par la vague de la plaque de pont.
Parce que c’est un pont mobile et avec la situation fermée, trois versions ouvertes ont aussi été modélisées pour calculer les effets du vent sur la structure lors de l'ouverture et de la fermeture.
Avec les ‘Outils de productivité’ toute la géométrie de la plaque a été exportée sous forme de tableau dans la note de calcul ainsi que tous les résultats de calculs linéaires. L’ 'analyse de la stabilité’ a été utilisée pour estimer le comportement de flambement à proximité du support sur le modèle 3D complet.
Pour étudier le comportement vibratoire du pont, la partie permanente du pont a été analysée à l'aide de la fonctionnalité ‘analyse Dynamique’, en utilisant le modèle 3D complet.

Images & Captures d'écran