Menu

Qu’est-ce qui est le plus stimulant pour les ingénieurs : le passé, ou l’avenir ?

Date: 
Samedi, 1 Mars, 2014
Région: 
International

Dans son histoire longue de 40 ans, Scia a connu de nombreuses révolutions technologiques. Celles-ci ont permis à la société de réaliser une croissance continue dans les logiciels pour l’ingénierie des structures. En 1974, la puissance de calcul des ordinateurs était quasi nulle. Le premier logiciel était écrit pour les desktops WANG et HP avec 16 kB de mémoire. Avec l’apparition de Windows 3.0 en 1990, l’opportunité se présentait d’introduire des graphismes interactifs, une modélisation de la structure ainsi que des éléments finis, ce qui a conduit à une nouvelle génération de logiciels de calculs. L’arrivée d’internet en 1996 a permis une réduction des coûts opérationnels pour les sociétés internationales telles que Scia. Depuis, la numérisation ne s’est pas arrêtée et Scia est actif sur tous les continents avec des bureaux connectés virtuellement, aidant les clients à participer aux processus BIM (maquette numérique). Enfin, depuis 2011 le web 2.0 et les réseaux sociaux nous soutiennent dans la création de plus d’interactions en ligne.

L’avenir verra bien d’autres innovations stimulantes dans l’industrie de la construction: en s’inspirant du monde de la mécanique, la construction va introduire l’impression 3D de composants et la robotique améliorera la productivité. Des prototypes le démontrent déjà pour la construction de murs de briques ou la réalisation des contours de bâtiments sur chantier. De nouveaux outils de collaboration numérique apparaissent pour les réunions en ligne, éliminant les plans 2D et raccourcissant ainsi la planification. L’implémentation des calculs en parallèle et l’utilisation de stockage sur le cloud donnent un coup d’accélération au calcul de structure, y compris pour des calculs complexes nécessaires pour les risques sismiques et autres. Les connaissances de l’ingénieur sont aussi de plus en plus intégrées aux logiciels, notamment grâce aux architectures logicielles ouvertes.

Nous avons vécu le passé, cependant nous inventons l’avenir – aujourd’hui.

---