Menu

Les enseignements du Concours Utilisateurs 2013 "Inspirations in Engineering"

Date: 
Mardi, 1 Octobre, 2013
Région: 
International

Des 127 projets participants au Concours Utilisateurs 2013, il est intéressant de tirer des enseignements concernant l’état de l’art actuel en ingénierie des structures.

 

1. L’adoption d’un processus de travail 3D BIM est très rapide; les processus les plus cités sont:

Rhino  Scia Engineer  (AECOM, Ney & Partners,KPFF, …)
Scia Engineer  Revit Structures  (EIV, AECOM, …)
Scia Engineer  Allplan Engineering  (Grontmij, Con-Tura, Studie10 Ing.bur., LoGing, Movares, TSS, SHI, proCalc, …)
Scia Engineer  Tekla Structures (Bilfinger Babcock, Voss u. Kamb, …)
Allplan  MX (Royal Haskoning DHV)

2. Le modèle est fréquemment réutilisé dans les différentes phases du projet; tant pour la conception que pour l’exécution, par les ingénieurs et les entreprises, dans le but d’améliorer la coordination des disciplines. Certains utilisateurs expérimentés produisent la totalité de leurs plans sur Scia Engineer seul.

3. Les formes géométriques des bâtiments, ponts et structures du génie civil sont de nos jours spectaculaires ; les capacités de modélisation de Scia Engineer sont bien mises à profit, même pour créer des animations, et visualiser la quasi-totalité du projet y compris les fondations, le sol, les phases de construction, les assemblages, le ferraillage et autres éléments non structurels.

4. La simulation véritable des matériaux est un élément essentiel de nombreux projets. Les normes exigent un calcul précis des déformations en service et plusieurs matériaux présentent un comportement non-linéaire, sans parler du béton, du sol et de nouveaux matériaux tels que les bétons fibrés ou le bambou. Une modélisation multi-matériaux est aussi appliquée dans la plupart des cas.

5. Dans de nombreuses régions, les risques naturels imposent des études poussées; les projets du concours sont construits en Chine, au Chili, en Autriche, Italie, Grèce, Roumanie ou Algérie entre autres – des régions à haut risque sismique. Nous constatons aussi une forte augmentation des études sismiques dans des pays à risque modéré.

Enfin, nous devons mentionner le progrès de l’internationalisation de nos utilisateurs: la pratique de l’ingénierie ne connaît plus de frontières ! Même des sociétés de taille moyenne ou petite réussissent à jouer un rôle décisif dans la réalisation de projets de construction technologiquement avancés.

Encore toutes nos félicitations à tous les participants !